SRG SSR

Société régionale SRG.D

Société régionale SRG.D

Rencontres au plus près du public

Le 14 juin 2015, les électeurs étaient appelés à se prononcer sur la modification de la loi fédérale sur la radio et la télévision (LRTV). L’adaptation de la redevance aux modes d’utilisation actuels des médias a mobilisé un grand nombre de partisans et d’opposants. En amont de la votation, les sociétés membres de SRG.D ont organisé différentes rencontres publiques dans leurs régions respectives, qui ont donné lieu à des débats passionnés autour du texte soumis à votation.

L’un des piliers de la télévision, le divertissement, s’est invité dans les cantons d’Argovie, de Bâle et de Saint-Gall avec le show itinérant «That’s Entertainment!». La star de SRF Sven Epiney a emmené le public à la découverte des anciens et des nouveaux formats de divertissement et a mis en avant le rôle du divertissement dans l’offre de service public de la SSR.

Grâce au cabinet des glaces «Miroir de la Suisse», SRG Deutschschweiz a permis aux visiteurs de différents salons de découvrir l’institution SSR et ses médias en vivant une véritable expérience sensorielle. Cette installation a fait le tour de la Suisse pendant trois ans. En 2015, elle a fait une halte à la muba de Bâle, avant de conclure sa tournée à la BEA de Berne. Les sociétés membres de la région concernée étaient chargées de l’organisation.

A l’occasion du 50e anniversaire des Journées de Soleure, SRG.D était à nouveau présente à l’événement avec 200 membres environ. Lors de ce rendez-vous traditionnel des membres, des invités renommés ont discuté de cinéma à la «Haus der Kunst». Les participants ont ainsi obtenu un aperçu du travail des cinéastes, de la façon dont ils gèrent les nombreux défis quotidiens et des raisons de leur fascination pour le cinéma. 

Notre engagement: tout un programme, sur tous les canaux

Depuis septembre, SRG.D a renouvelé son image sur le web, à la radio et à la télévision. Les différents canaux de communication de SRG.D sont désormais plus axés sur les nouveaux modes de consommation des usagers des médias. Ainsi, le site www.srgd.ch a été principalement conçu comme une plateforme d’information qui propose chaque jour à une communauté de personnes intéressées les dernières actualités et des sujets de fond sur la SSR et le paysage médiatique suisse. La plateforme «jeunes» de SRG.D, www.srginsider.ch, s’inscrit elle aussi dans cette stratégie en répondant essentiellement aux besoins de la jeune génération.

Le magazine des membres «LINK» approfondit les thèmes et les situe dans un contexte global. La campagne télévision et Radio a quant à elle été clairement axée sur le «faire ensemble». Les individus de cultures et d’âges variés jouent un rôle central dans la structure de l’Association SSR. Dans les spots, differentes personnes reflètent la diversité de l’institution et appellent les membres à s’engager activement.

Adaptation des statuts

En janvier, le Comité régional a décidé d’étudier les propositions de la stratégie de l’Association SSR relatives à l’organisation des sociétés régionales de SRG.D qui pourraient être mises en oeuvre afin que SRG.D soit encore mieux à même de remplir son mandat statutaire à l’avenir. Dans sa séance de septembre, le Conseil régional a voté des ajustements dans l’organisation des organes SRG.D, notamment la réduction du Conseil régional de 33 à 28 membres ainsi que le droit pour tous les membres de l’Association de soumettre au Conseil régional des propositions de réexamen sur les concepts de programmes. Ces adaptations ont été approuvées par le Conseil d’administration de la SSR.

Changements au sein des organes et du secrétariat

Au 1er janvier 2016, Andreas Schefer a succédé à Viktor Baumeler à la présidence de SRG.D, ce dernier ayant quitté ses fonctions au 31 décembre 2015. Andreas Schefer représentera à ce titre SRG.D au Conseil d’administration de la SSR.

A partir de janvier 2016, Mariann Halasy-Nagy Liratni est un nouveau membre du Comité régional SRG.D. Elle succède à Amira Hafner-Al Jabaji, qui a quitté le Comité régional après avoir été nommée présentatrice de «Sternstunde Religion» sur SRF début 2015. Les trois autres membres, Esther Gassler-Leuenberger, conseillère d’Etat du canton de Soleure, Urs Rellstab, conseiller en communication de Rehetobel (AR) et Jakob Stark, conseiller d’Etat du canton de Thurgovie, ont été reconduits pour un nouveau mandat dans leurs fonctions de membres du Comité régional.

Dani Ernst a rejoint SRG.D en septembre. Il a succédé le 1er octobre à Kurt Nüssli au poste de secrétaire régional, ce dernier partant à la retraite.

Les six sociétés membres suisses alémaniques comptaient 16 354 membres au 31 décembre 2015.

RSIRTRRTSSRFSWI