SRG SSR

Société régionale SRG.R

Société régionale SRG.R

Nouvelle secrétaire régionale

Anna Maria Ratti a pris ses fonctions de secrétaire régionale SRG.R début mai 2015. La direction du secrétariat régional SRG.R a été séparée du secrétariat de direction RTR dans le cadre d’une réorganisation.

Grands thèmes du Comité régional

Au cours du premier semestre 2015, les membres du Comité régional se sont consacrés à la votation relative à la nouvelle loi sur la radio et la télévision (LRTV) et ont cherché le moyen de gagner les voix de leurs interlocuteurs et parties prenantes. Dans ce cadre, le Comité régional a travaillé en étroite collaboration avec les membres du Conseil régional et du Conseil du public ainsi qu’avec d’autres représentants d’intérêts, notamment ceux oeuvrant à la promotion de la langue et de la culture romanches. SRG.R et RTR souhaitent désormais agir conjointement pour nouer et entretenir des relations avec des personnalités clés de la Suisse romanche. L’objectif est de mieux connaître leurs aspirations mais aussi de présenter la perspective de l’Association (SRG.R) et de l’entreprise (RTR).

SRG.R constate que la part des contenus multimédias ou web continue à progresser dans l’offre de RTR. Cette évolution sera plusieurs fois à l’ordre du jour des réunions du Comité régional. SRG.R examine actuellement différents scénarios avec RTR en vue de déterminer la dimension et la forme à donner à la transformation de son offre. Un point fait d’ores et déjà l’unanimité : l’offre linéaire actuelle de RTR ne doit pas être restreinte.

Votation sur la LRTV

Le canton des Grisons a voté en faveur de la nouvelle loi sur la radio et la télévision (LRTV). Pour la Suisse romanche, le nombre élevé de voix favorables enregistré en zone romanchophone témoigne particulièrement bien du rôle indispensable joué par RTR dans la préservation de l’identité linguistique des Romanches. Notons que le reste de la population suisse ne paraît pas non plus remettre en cause l’offre proposée par la SSR dans la quatrième région linguistique.

Prix SRG.R 2015

La chancelière Corina Casanova a été récompensée pour son engagement sans relâche en faveur de la langue romanche. Tout au long de sa carrière, Corina Casanova n’a eu de cesse de rappeler le statut singulier de la quatrième langue officielle. La chancelière a ainsi contribué à renforcer la notoriété et la présence de la Suisse romanche en Suisse comme à l’étranger.

Rencontres et actions de relations publiques

En 2015, l’Assemblée générale de SRG.R s’est tenue pour la première fois hors du canton des Grisons, dans le studio 2 de SRF à Zurich-Leutschenbach. SRG.R souhaitait ainsi se rapprocher des nombreux Romanches établis en Suisse alémanique. La veille de l’assemblée, RTR a organisé la traditionnelle rencontre «Da cumpagnia». La manifestation agrémentée de musique romanche aux accents rock a ravi tous les participants, du plus jeune au plus âgé. En 2015, SRG.R et RTR étaient présents lors de différentes manifestations, par exemple au Marathon de ski de l’Engadine, à l’Open Air Lumnezia ou encore à la Fête des enfants de Laax. Une réunion avec des représentants du Grand Conseil du canton des Grisons était également au programme de l’année 2015, ainsi qu’une rencontre avec l’intergroupe parlementaire «Lingua e cultura Rumantscha» au Palais fédéral, à Berne.

Le Conseil d’administration de la SSR s’est quant à lui rendu à Coire pour deux jours en septembre. Ce séjour a donné l’occasion au Comité régional de SRG.R de se réunir et de discuter avec les membres du Conseil d’administration. Différentes personnalités des Grisons ont elles aussi participé aux échanges: le président du Grand Conseil du canton des Grisons, le président du gouvernement des Grisons et le ministre de la culture, le président de la ville de Coire ainsi que le secrétaire général de la Lia Rumantscha. Le Colloque national de la SSR s’est également tenu à Coire, le lendemain. Les participants y ont mené des discussions animées sur le thème «Notre contribution à la démocratie». Les exposés de Walter Thurnherr, secrétaire général du DETEC, et de Sonia Mikich, rédactrice en chef de WDR, ont tout autant suscité l’enthousiasme des participants que le message vidéo de Martin Schulz, président du Parlement européen, et les tables rondes animées par Caspar Selg.

Nombre de membres et perspectives pour 2016

En 2015, le nombre de membres de SRG.R a légèrement augmenté pour atteindre environ 1000 personnes. Cette année, la société régionale entend cibler son travail de prospection sur les communes politiques de la Suisse romanche. SRG.R souhaite par ailleurs attirer de nouveaux membres au moyen de spots radio. Avec le soutien de la société régionale SRG.D, SRG.R a remanié et mis en ligne son site Internet au début de l’année. Les contenus web de SRG.R restent accessibles depuis la page d’accueil de rtr.ch.

RSIRTRRTSSRFSWI