SRG SSR

Conseil du public SRG.D

Les observations du Conseil du public

En 2015, le Conseil du public a examiné 24 émissions lors de ses dix séances. Ces examens ont donné lieu à des échanges intenses et constructifs avec les responsables de SRF. Le Conseil du public s'est penché tant sur les nouveaux concepts de programmes et d'émissions que sur les offres en ligne qu'il avait déjà observées précédemment. En 2015, le Conseil du public dans son ensemble a réalisé un contrôle qualité particulièrement vaste et exigeant, qui a consisté à évaluer – en collaboration avec tous les autres Conseils du public de la SSR – les prestations de l'entreprise en matière de couverture préélectorale (élections fédérales du 18 octobre 2015).

Focalisation sur la politique et la jeunesse

Après une phase d'observation de plusieurs semaines, le Conseil du public a constaté que SRF utilisait tous les vecteurs disponibles pour livrer au public des informations variées sur les partis politiques et leurs candidat(e)s. Il est clairement apparu que SRF s'employait à transmettre une information factuelle et équilibrée pendant la période préélectorale, avec une offre d'émissions considérable.

Pour atteindre également la jeunesse de notre pays, SRF a conçu de nouveaux formats innovants, tels que l'émission «Wahlfahrt», et lancé l'application en cinq langues «Politbox» développée par la SSR. Le Conseil du public a particulièrement apprécié la couverture télévisée lorsqu'elle s'est employée à présenter l'avis général d'un parti politique – et pas seulement les positions de quelques-un(e)s de ses représentant(e)s.

Sur Radio SRF 1, il a notamment plébiscité les journées thématiques «Wahl-Lokal» organisées dans quatre villes suisses. Ces journées étaient complétées à la télévision (SRF 1) par l'excellent programme «Wahl-Arena». Les journaux régionaux de Radio SRF 1 ont également rempli une mission importante en transmettant des informations précieuses sur des élections certes nationales, mais étroitement liées aux régions. A la télévision comme à la radio, SRF a toutefois négligé de jeter des ponts au-delà des frontières linguistiques. Face à la masse exceptionnelle d'informations à traiter dans leur propre région linguistique, les deux médias se sont arrêtés aux frontières de la Suisse alémanique.

Dans son ensemble, l'offre en ligne a été appréciée pour sa grande diversité de contenus. SRF a même réalisé de brillantes prestations avec «Wahlanleitung», «Parteienporträts», «Politkompass» et «Datenbank». Le Conseil du public aurait toutefois aimé que les internautes puissent s'orienter plus facilement sur la page d’accueil et que la différence entre les genres soit prise en compte dans l'offre en ligne.

Informations, autres comités et formation continue

Le Conseil du public s'informe régulièrement auprès des responsables de SRF sur les nouveautés et les coulisses du secteur des médias, ce qui lui permet de rester à la pointe. Il peut ainsi satisfaire ses propres exigences en matière de qualité et continuer à se former.

En 2015, le Conseil du public a intensifié ses échanges avec des comités étrangers. C'est ainsi que l'ensemble du Comité des programmes d'ARD et la présidente du Conseil du public ORF, Ilse Brandner-Radinger, ont participé en tant qu'invités au Comité directeur ainsi qu'à la réunion du Conseil du public. Paul Siebertz (président du Comité des programmes d'ARD) et Ilse Brandner-Radinger ont été impressionnés par la culture du dialogue au sein du Conseil du public – un dialogue qui se veut apaisé, différencié et objectif. En retour, le président du Conseil du public SRG.D a pris part à la réunion du Comité de qualité du Conseil du public ORF. Lors de cette réunion, il a présenté aux participants la méthode de travail du Conseil du public SRG.D et débattu avec eux de questions liées à la qualité.

Cette année encore, le Conseil a participé à un séminaire de formation de deux jours, dont le thème était l'animation. Guidés par des coaches vocaux de SRF, les membres du Conseil ont appris ce que c'est de parler en direct dans un micro ou de respecter le déroulé d'une émission devant une caméra de télévision.

RSIRTRRTSSRFSWI