SRG SSR

SWI swissinfo.ch

Gestion qualité et contrôle interne

Assurance qualité: méthode, enseignements, mesures

Le contrôle qualité chez SWI swissinfo.ch est assuré tout au long de la chaîne de création de valeur par les auteurs, les correcteurs (principe des quatre yeux), les traducteurs, les responsables de rédaction et les rédacteurs en chef. Ces derniers font office d'instance de décision et peuvent intervenir et exiger des corrections au cours de chaque phase de concept ou de production.

En 2015, le Conseil du public de SWI a rédigé deux rapports sur les thèmes dossier spécial «démocratie directe» et «élections parlementaires 2015» en sa qualité d'organe d'observation et de conseil. Il s'est basé sur des articles sélectionnés par la rédaction en chef et publiés dans plusieurs langues. Le Conseil du public donne aux rédactions de très bonnes notes sur les plans de l'équilibre, de l'objectivité, de la diversité et de la pertinence. Il note en revanche un potentiel d'amélioration journalistique dans le «dossier spécial : démocratie directe» qui devrait être complété plus avant, conformément à la planification rédactionnelle. La rédaction en chef a discuté des résultats des analyses avec les équipes concernées.

L'offre russophone a été soumise à un audit externe en 2015. Les experts étaient des journalistes russophones de Radio Sweden International. En échange, les journalistes de SWI ont étudié l'offre de leurs collègues russo-suédois. Les résultats de l'audit définissent les textes russes de SWI comme «corrects dans l'ensemble». On note plus rarement de «petites erreurs ou des coquilles». Selon les experts de Stockholm, la qualité des textes est généralement élevée, les textes sont bien structurés, parfois malheureusement un peu trop longs. La rédaction en chef a discuté des résultats de l'audit avec l'équipe russe.

Formation de base et formation continue

En 2015 également, des formations de base et des cours de perfectionnement ont été organisés à l'interne comme à l'externe afin de satisfaire aux exigences en matière de qualité avec le soutien de SWI. Citons par exemple les formations continues multimédiales spécialisées destinées aux responsables de programmes qui ont été données en allemand, en français et en anglais.

Parmi les thèmes traités, on trouve les réseaux sociaux, l'utilisation des photos et des vidéos, les produits dans le domaine du journalisme de données, l'infographie ainsi que la production et l'utilisation des images tirées d'Internet. Les thèmes filmer avec un smartphone, mettre en récit et gérer le leadership au quotidien dans les rédactions étaient également au programme.

Les collaborateurs des services informatiques se sont également formés en allemand, en français et en anglais: gestion de projet Scrum, Design Thinking, Adobe, Coremedia et Open Media. En moyenne, les 104 collaborateurs de SWI ont suivi 1,5 jour de formation pendant l'exercice 2015.

A l'occasion d'un atelier pour les cadres en novembre 2015, la direction et les responsables de conduite de SWI se sont penchés sur le thème de la gestion du stress. En effet, les journalistes sont sujets à la surcharge de travail, au stress et au burnout.

Les responsables de conduite ont appris, avec le concours d'une psychologue du travail chevronnée à reconnaître à temps les symptômes de stress des collaborateurs et à y remédier. Cette rencontre peut également être qualifiée de précieuse contribution à l'assurance qualité de l'offre multilingue de SWI.

RSIRTRRTSSRFSWI