SRG SSR

Société régionale Corsi

Société régionale Corsi

Activités de l’institution

En 2016, le Comité régional s’est penché à plusieurs reprises sur le projet VPD de la RSI (Vicinanza al Pubblico Digitale), visant à proposer une offre numérique, et a exigé des garanties claires à ce sujet. Il a examiné les concepts de programme et amendé le contrat conclu entre la SSR et l’OSI (Orchestra della Svizzera italiana). Il a en outre adopté un plan d’action qui lui permettra d’alimenter le débat sur le service public de demain. Le Comité régional a analysé la situation de la RSI dans son ensemble, ainsi que les défis qu’elle continuera de relever dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’économies 16+ de la SSR. Lors de deux séances plénières, le Conseil régional a confirmé trois groupes de travail permanents: l’un est chargé d’examiner les concepts de programmes de la RSI pour la période 2017–2020, un autre contrôle la qualité (en 2016, l’accent a été mis sur l’assurance qualité dans le cadre de l’observation des programmes) et le dernier, enfin, a travaillé sur les manifestations destinées au public en 2017.

Le Conseil régional a pris connaissance de leurs rapports et a fixé des objectifs pour 2017. Il a en outre assisté à deux séminaires, l’un sur la stratégie de communication de la SSR et l’autre sur les résultats de l’étude de l’Observatoire de la vie politique régionale (OVPR) de l’Université de Lausanne, qui a analysé les votes de la Suisse italienne dans le cadre du projet de révision de la LRTV.

Manifestations à destination du public

Le résultat de la votation sur la LRTV en 2015 a eu des répercussions sur l’offre de la Corsi en 2016: le cycle sur l’utilisation des médias par les jeunes et les étudiants a été interrompu et remplacé par différentes manifestations visant à mettre en lumière les multiples facettes de l’audiovisuel public.

Le colloque national de la SSR, à Lugano le 30 septembre 2016, a ainsi représenté une nouvelle occasion de débattre de l’importance et du rôle du service public en Suisse. Mais la Corsi a également organisé des manifestations sur le fonds documentaire sonore et visuel en langue italienne, des activités de lobbying auprès des leaders d’opinion de Suisse italienne, quatre événements «Venite con noi» associés à des concerts de l’OSI et à des émissions RSI, la participation à deux salons spécialisés ainsi que des soirées débats mensuelles avec «Modem», le magazine radiophonique de la RSI.

Publicité et effectif des membres

La Corsi optimise en continu ses canaux d’information et a étendu sa présence sur Internet en 2016. Les contenus de la publication trisannuelle «per.corsi» sont maintenant publiés sur son site web et sur facebook. Dans le contexte des débats sur le service public et de la votation à venir sur l’initiative No Billag, la Corsi a créé un plan d’action et de communication, en accord avec les positions de la SSR au niveau national. Le plan a été approuvé par le Conseil régional et devrait être mis en œuvre en 2017.

Au 31 décembre 2016, la Corsi comptait 2839 membres, soit 53 de plus que l’année précédente.

Election des membres et révision des statuts

Au 1er janvier 2016, les organes institutionnels de la Corsi ont commencé un nouveau mandat de quatre ans. Deux personnes se sont retirées du Conseil régional à cette date. Les 203 sociétaires présents lors de l’Assemblée générale ont élu au nom de 314 personnes deux nouveaux membres au Conseil régional pour la période 2016–2019.

Perspectives

En 2017, la Corsi poursuivra ses activités de service public en organisant différents événements et en renforçant sa présence sur les médias sociaux et traditionnels. Elle souhaite en outre discuter de la question du service public avec les associations et les groupes d’intérêts en Suisse italienne et approfondir le débat. Elle prévoit, à l’intention de la Suisse romande et de la Suisse alémanique, une documentation exhaustive qui sera utilisée de manière ciblée lors de manifestations pour démontrer l’importance de «l’italianité» dans notre pays, pour la culture suisse en général et pour la sphère italophone en particulier. Avec son plan d’action «Avancer ensemble», la Corsi souhaite en parallèle mieux atteindre les communautés italophones des autres régions linguistiques. Ce public doit également être mieux pris en compte et être sensibilisé à l’importance du rôle de la RSI pour le fédéralisme suisse.

Des rencontres se tiendront également à d’autres niveaux, notamment avec des partis, le Conseil des Etats, des communes, l’armée et d’autres groupes d’intérêts. La Corsi poursuivra ses campagnes de sensibilisation auprès des politiques de langue italienne ainsi que ses activités de relations publiques. Elle mettra l'accent sur la fidélisation des jeunes générations: en 2017, la Corsi souhaite multiplier par deux sa présence sur les médias sociaux et les nouveaux médias.

RSIRTRRTSSRFSWI