SRG SSR

Conseil du public Corsi

Les observations du Conseil du public

Nouvelle période administrative

Le 1er janvier 2016, les membres du Conseil du public de la Corsi ont entamé une nouvelle période administrative de quatre ans. Réunis en séance fin janvier, ils ont nommé Raffaella Adobati Bondolfi au poste de présidente et Nicola Pini au poste de vice-président pour la période 2016-2017. Francesco Galli (médiateur de la RSI) et Stefano Vassere (suppléant) ont été confirmés dans leurs fonctions. 

Actualité brûlante et journal du soir

Le Conseil du public s'inquiète des retards répétés constatés dans la diffusion des informations à la tv. Il juge souhaitable de reprogrammer un bulletin d'information dans la grille de fin de soirée et d'optimiser en parallèle le processus de traitement des informations urgentes.  

Brèves et informations de fond

De ses analyses, le Conseil du public conclut que les informations de fond sur les événements d'actualité sont importantes pour compléter les brèves et que leur présence dans l'offre tv doit être renforcée. Le travail de recherche des rédactions est essentiel à la compréhension des argumentaires et à la formation de l'opinion. Les possibilités d'approfondissement thématique offertes par Internet doivent être mieux exploitées.  

Traitement médiatique de la criminalité

Concernant le traitement télévisé des procédures judiciaires, le Conseil du public considère la rapidité de l'information moins importante que sa qualité et il estime que la divulgation de détails permettant d'identifier les personnes impliquées doit résulter d'une démarche rigoureuse et prudente. Dans le cas particulier des attentats terroristes, le Conseil du public recommande d'apporter une attention particulière au langage utilisé et d'éviter les artifices rhétoriques de même que les récits à sensation.  

Couverture des élections américaines

Le Conseil du public apprécie le fait que la RSI ait largement rendu compte des enjeux politiques de l'élection présidentielle US. Il aurait toutefois souhaité que l'offre soit mieux répartie, sur une plus longue période. En plus d'être informatif, le point de vue sur les élections aurait alors été plus nuancé et plus enraciné, avec une fonction éducative à l'intention du public.  

Qualité des programmes

Pendant l'exercice sous revue, le Conseil du public a évalué la qualité de l'émission de radio «Millevoci», qui traite de sujets intéressants avec un niveau de détail approprié. Il a constaté qu'avec les programmes radio il est parfois difficile de trouver le juste équilibre entre le divertissement et les informations journalistiques de fond. Il semble également ardu d'y intégrer de façon bénéfique les contributions des auditeurs.

Le Conseil du public s'est également penché sur l'excellente émission trimédia «Il giardino di Albert», qui aborde les sujets scientifiques de telle manière qu'ils deviennent accessibles aux profanes et demeurent intéressants pour les initiés. Le Conseil appelle de ses vœux une émission similaire pour le jeune public.

L'émission de radio «Albachiara» a été plébiscitée elle aussi: elle traite les sujets d'actualité avec une agréable décontraction et, comparée aux offres d'information habituelles, propose une approche souple et novatrice. Quant au bulletin radio «Grigioni sera», le Conseil du public trouve qu'il présente l'actualité des Grisons avec un niveau de détail approprié et qu'il contribue à la cohésion du canton.

Depuis l'arrêt de l'émission «Il Ponte», l'émission tv «Il Quotidiano» donne plus d'espace à la thématique de l'intégration. Le Conseil apprécie le fait que la RSI aborde les grands sujets ayant trait à la société et à la démocratie dans des émissions destinées au grand public. Il recommande toutefois de délimiter encore plus clairement les nouvelles et les informations de fond (qui requièrent une vision plus large). Concernant le magazine économique «Tempi moderni», le Conseil du public trouve l'animation convaincante et la valeur informative meilleure qu'avant. Pour toucher le public le plus large possible, il faudrait toutefois renforcer les éléments éducatifs et simplifier le langage.

En matière de journalisme d'investigation, le Conseil du public plébiscite l'émission de télévision «Falò». Ce magazine de fond est le produit d'un journalisme de qualité qui s'appuie sur des recherches sérieuses et des sources fiables. Le Conseil porte un jugement tout aussi positif sur l'émission de consommation «Patti Chiari», qui séduit par sa proximité avec le public et donne beaucoup d'espace à l'interaction. Le Conseil du public recommande simplement d'expliquer plus clairement les méthodes d'investigation employées dans les deux émissions, afin que le public comprenne mieux comment en interpréter les résultats.

RSIRTRRTSSRFSWI