SRG SSR

Conseil du public RTSR

Les observations du Conseil du public

L'année 2016 a commencé sous le signe de la continuité, avec le renouvellement des instances du Conseil du public, qui ont été reconduites pour les quatre années à venir. Au cours de dix séances, le Conseil du public a traité 18 thèmes et émissions au travers de rapports, en plus de la critique générale des émissions d'une séance à l'autre. 

Ce sont ainsi 9 émissions de radio (7 pour La Première, 1 pour Espace 2, 1 pour Couleur 3), 9 émissions de télévision (dont 4 au travers du rapport sur les émissions culinaires), 2 thèmes et une application multimédia (RTS Info) qui ont été abordés. A cela s'ajoute une séance de formation portant sur «La culture et son traitement à la RTS». 

Le Conseil du public remercie vivement le Secrétariat général de la RTSR pour son appui, et tout particulièrement Mmes Eliane Chappuis et Dominique Lienher. 

Qualité générale des émissions

Au fil de ses travaux, le Conseil du public n'a constaté aucun manquement flagrant au respect du mandat de service public. De manière générale, les émissions, qu'elles relèvent de l'information ou des programmes, sont fiables, de qualité et présentent une plus-value pour les auditeurs et les téléspectateurs. 

Économie, politique et cuisine ont toutefois fait débat, le Conseil du public ayant émis des réserves quant à TTC, à Infrarouge et aux émissions culinaires, qui feront l'objet d'un suivi des recommandations au terme du premier trimestre 2017. 

Le procès Claude D. et l'élection présidentielle américaine

Les deux thématiques qui ont occupé le Conseil du public ont porté sur deux exercices regroupant radio, télévision et Internet. En premier lieu, et dans le prolongement de travaux précédents sur le traitement des faits divers, le Conseil du public s'est penché sur la couverture du procès de Claude D. S'il a souhaité à peine plus de réserve encore sur le traitement d'un tel procès, il a également exprimé le souhait que la Justice fasse l'objet d'un traitement qui soit aussi didactique, afin de vulgariser son fonctionnement. En second lieu, le Conseil du public a porté son attention sur l'élection présidentielle américaine, ainsi que sur ses primaires, dans le cadre d'un groupe de travail national. Il a jugé que le dispositif de la RTS pour cet événement était globalement à la hauteur des enjeux.   

La culture, toujours

Depuis plusieurs années, le Conseil du public est attentif au traitement de la culture à la RTS, qu'il s'agisse des programmes comme de l'information. La séance de formation annuelle a ainsi été l'occasion de partager plusieurs préoccupations avec les responsables de la rédaction Culture et leurs homologues de l'information. Le Comité régional s'est également emparé de cette thématique et le Conseil du public aura ainsi l'occasion de travailler avec lui sur cette question. 

Relations avec les professionnels

Le Conseil du public tient à saluer ici la bonne réception de ses travaux par les professionnels, avec les quelques désaccords qui permettent au débat de garder toute sa vigueur. Les équipes de production se montrent ouvertes au dialogue et c'est dans un esprit constructif que le Conseil du public leur soumet ses analyses. 

Le Conseil du public profite de ce chapitre pour remercier M. Gilles Pache, membre de la Direction des programmes, qui a pris sa retraite cette année, pour sa participation active à ses séances et son engagement sans faille en faveur des médias de service public. 

Perspectives

Le Conseil du public va poursuivre ses analyses, portant une attention particulière à la nouvelle grille d'Espace 2, qui a connu d'importants changements. Il se souciera également de la question de la signalétique à la télévision et continuera à participer aux travaux menés à l'échelon national. Enfin, il entend participer activement, au travers de ses travaux, au débat sur les médias de service public qui se fait jour.

RSIRTRRTSSRFSWI