SRG SSR

RTR Radiotelevisiun Svizra Rumantscha

RTR Radiotelevisiun Svizra Rumantscha

Quelle a été la contribution de RTR au mandat de représentation de la Suisse?

Web-séries

En 2016, RTR a participé à plusieurs projets interrégionaux de la SSR. L’un d’eux est la web-série «cliCHés». Déclinée en onze épisodes sous-titrés dans toutes les langues nationales, cette série a pour thème les préjugés des Suissesses et des Suisses sur leurs compatriotes des autres régions linguistiques. Quatre épisodes ont été réalisés en romanche. Deux épisodes ont été présentés dans l’émission d’information «Telesguard» sur SRF 1. RTR a pour sa part consacré plusieurs reportages radio à cette série.

«STHOPP SUISSE» est le deuxième projet interrégional auquel RTR a participé. L’idée maîtresse de cette web-série est de s’interroger sur ce que les Suisses savent des autres régions du pays et de leurs habitants. Des «garde-frontières culturels» ont été placés aux points de passage entre les différentes régions linguistiques de la Suisse. Ils ont abordé les voyageurs sur le ton de l'humour en les questionnant sur les différences culturelles de l'autre côté de la frontière. Cette idée a été bien accueillie par le public. Les différents épisodes ont connu un grand succès, sur les médias sociaux notamment, où ils ont suscité de nombreux commentaires. Deux épisodes ont été réalisés en romanche et diffusés dans l’émission «Telesguard» sur SRF 1. Les six épisodes des autres régions linguistiques ont été sous-titrés en romanche.

Radio: «Ils auters. Les autres. Gli altri. Die Anderen.»

L’émission de radio hebdomadaire «Ils auters. Les autres. Gli altri. Die Anderen.» a, elle aussi, pour thème les différentes régions suisses. Diffusée pendant le week-end, l’émission présente les autres communautés linguistiques à travers des thèmes politiques, culturels ou sociétaux.

«Generation What?»

Coordonné par l’Union européenne de radiodiffusion (UER), le projet «Generation What?» s’adresse principalement à la génération des 18 à 34 ans. Il invite les jeunes à participer à des enquêtes, afin d’en apprendre plus sur leur mode de vie, leurs soucis, leurs craintes, leurs espoirs et leurs attentes. RTR a fourni plusieurs contributions en romanche, notamment des vidéos et des enquêtes d'opinion, sous la houlette de «Battaporta», l’émission RTR pour les jeunes. La RTS et la RSI participent également au projet «Generation What?», avec des productions en français et en italien. Très suivie dans toute l’Europe, la plate-forme «Generation What?» est toujours en ligne.

NLFA

Depuis plusieurs décennies, RTR accompagne la planification et la construction des nouvelles transversales alpines (NLFA). Il n’est donc guère surprenant que l'ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard ait bénéficié d’une large couverture sur tous les canaux de RTR, tant pendant les semaines précédant l’inauguration en juin 2016 que durant les festivités. Symboles du rapprochement des différentes régions du pays, l’ouvrage et les manifestations qui ont accompagné son inauguration ont suscité un vif intérêt. Le dossier web que RTR a consacré à ce sujet a souvent été consulté.  

Quelle a été la contribution de RTR au mandat culturel?

Musique

En 2016 également, RTR a réservé une place de choix aux fêtes de musique. Ainsi, Radio Rumantsch a enregistré les spectacles de plusieurs chœurs et formations, présentés ensuite dans diverses émissions, telles que «Noss chors», «L’instrumentala» et «Artg musical».

De plus, RTR a couvert la fête de musique du district, la fête de musique cantonale des jeunes à Lenzerheide, la fête de chant du district à Poschiavo et la fête fédérale d’accordéon à Disentis. Au total, neuf émissions musicales d’une heure ont été produites pour «Instrumentala» et «Noss chors». La Fête fédérale de musique à Montreux a été le point fort musical de cette année. RTR a donné un important retentissement à cet événement, notamment à travers un feuilleton documentaire national en quatre épisodes, une édition de l’émission «Cuntrasts+», trois émissions pour le Web, quatre émissions radio spéciales en direct de Montreux et deux émissions de la série «Artg musical». Enfin, RTR a permis à son public de découvrir plusieurs chœurs européens lors de deux émissions de «Noss chors» consacrées au festival européen des chœurs de jeunes à Bâle.

Le festival open air Lumnezia occupe une place de choix dans les programmes de RTR destinés aux jeunes. Partenaire média du festival depuis de nombreuses années, Radio Rumantsch couvre l’événement en direct pendant trois jours. Outre les concerts radiophoniques, RTR propose également une vaste offre en ligne et est présente en direct sur les médias sociaux. L’équipe de «Battaporta» a réalisé une synthèse des vidéos du festival 2016 produites pour la plate-forme web, qui a été diffusée dans l’émission documentaire «Cuntrasts» sur SRF 1.

L’émission «Top Pop Rumantsch» fait également la part belle à la musique romanche: en 2016, RTR a produit trois chansons avec des musiciens romanches, dont Pascal Gamboni et Luis Coray, qui ont interprété ensemble la chanson «Sen baun» lors de la 42e édition de «Top Pop Rumantsch».    

Le magazine hebdomadaire «Magazin da cultura» de Radio Rumantsch présente l’actualité culturelle grisonne et suisse. Eclectique, il s’intéresse aussi bien à la littérature, à la musique et aux arts qu’à la culture populaire. La rubrique «Suggestions» fait partie intégrante de l’émission.   

Film   

En outre, la culture est régulièrement présente dans d’autres émissions télévisées et radiophoniques de RTR, notamment le magazine «Telesguard» et la série documentaire «Cuntrasts». En 2016, neuf des 36 émissions de «Cuntrasts» étaient des œuvres de réalisateurs indépendants: cinq documentaires – «Nos Alberto», consacré à Alberto Giacometti, «La lana», qui présente les enjeux économiques de la laine, «Chaussa da famiglia», qui décrit la vie en Espagne des viticulteurs grisons Candrian, «La princessa da Samedan», portrait de Maria Carmi, l’une des premières stars de cinéma, et «La ruosna 5», qui relate le percement du tunnel de base du Gothard –, deux films – «Scuol Palace» et «Il buc dad Edi» –, ainsi que la série en deux épisodes «Ils medis da chasa» sur les médecins de famille dans les Grisons.     

Littérature   

La littérature figure également en bonne place dans l’offre de RTR. Les journées de la littérature romanche à Domat/Ems, principal événement littéraire dans les Grisons, ont bénéficié d’une couverture dans tous les médias de RTR: une demi-heure dans l’émission «Cuntrats», plusieurs mini-reportages en direct à la radio et de courtes vidéos sur le web. Toutes ces contributions ont été réunies dans un dossier web, enrichi d’informations supplémentaires.     

Quelle a été la contribution de RTR au mandat de singularité?

En 2016, RTR a produit plusieurs émissions culturelles ou sportives en live-stream exclusivement pour le web. Elle a notamment diffusé la comédie musicale «Hotel Victoria» présentant la vie du chanteur et acteur Vico Torriani, des matches de hockey sur glace en 2e ligue entre l’EHC Engiadina et l’EHC Sankt Moritz ou le match de football de 2e ligue entre l’US Schluein et le FC Coire. A son public plus jeune, RTR a proposé deux heures et demie de transmission en live-stream des championnats de football des gymnases à Schiers.

Rumantsch grischun et les idiomes   

RTR opère dans un environnement particulier, en raison de la grande disparité linguistique de son public, même si certaines régions des Grisons sont relativement homogènes du point de vue linguistique. L’offre en ligne de RTR tient compte de ces spécificités. Sur la page d’accueil, les thèmes sont regroupés par points forts et en fonction de l’actualité. S’il le souhaite, l’internaute peut cependant sélectionner une région spécifique pour obtenir des informations ciblées.    

L’offre en ligne de RTR est rédigée en rumantsch grischun et les bulletins d’information, au total 20 journaux parlés d’une durée d’une à six minutes, sont également présentés dans cette forme unifiée de la langue romanche. Les différents idiomes sont utilisés dans certains reportages, des animations et des émissions de débat.     

Collaboration avec ORF

Autre particularité de la région desservie par RTR: la proximité de l’Autriche, sur l’autre rive du Rhin. En 2016, RTR a réalisé un projet commun – «Allegra Vorarlberg, Grüss Gott Grischun» – avec le studio régional Vorarlberg d’ORF (Österreichischer Rundfunk). Pendant une semaine, RTR a proposé des retransmissions en direct à la radio, des émissions en commun, des reportages préenregistrés sur le pays et ses habitants, ainsi que des éditions de «Telesguard» entièrement produites dans le Vorarlberg. ORF a, pour sa part, présenté des reportages sur les Grisons vus d’Autriche.

RSIRTRRTSSRFSWI