SRG SSR

Société régionale RTSR

Société régionale RTSR

Résumé des activités 2017

Le début de l’année a été marqué par la procédure de nomination du nouveau directeur de la RTS. A l’issue de cette procédure, le Comité régional a proposé au Conseil d’administration de désigner Pascal Crittin à cette fonction.

Une journée institutionnelle intitulée «la SSR, une idée de la Suisse» a réuni les membres des organes RTSR et des comités des sociétés cantonales de Radio et de Télévision (SRT). Un débat sur la solidarité nationale et le respect des minorités a permis de voir que même les plus sceptiques à l’égard du mandat de service public de la SSR étaient favorables à ce que celle-ci ait suffisamment de moyens financiers pour offrir à toutes les régions des prestations équivalentes. Une résolution sur la solidarité nationale sera adoptée dans ce cadre.

La 5e édition du Prix des SRT a eu lieu en novembre à Fribourg, en collaboration avec la SRT Fribourg. Cette année, les SRT ont convenu de récompenser «Géopolitis», une émission complètement renouvelée en 2016.

Cette année encore, la RTSR a voulu présenter à ses membres et au public les défis que la SSR aura à relever ces prochaines années. Dans chaque canton romand, elle a ainsi organisé, en collaboration avec les SRT, la projection d’une coproduction de la RTS ou de la SSR financée grâce au Pacte de l’audiovisuel. Ces soirées étaient ouvertes au public. Avant la projection, les participants étaient informés de la politique de financement des coproductions de la SSR et sensibilisés au fait que sans redevance, de telles coproductions ne seraient plus possibles. Ces soirées ont remporté un grand succès, réunissant jusqu’à plus de 200 personnes.

Comité régional

A la fin de l’année, le Comité régional aura tenu sept séances ordinaires, une séance spéciale dédiée à la nomination du nouveau directeur de la RTS et un séminaire consacré au traitement de l’actualité politique (vérification des sources, dérive du discours politique, appréciation des «fake news», etc).

Un groupe de travail a siégé à quatre reprises pour auditionner les candidats à la direction RTS et préparer la nomination du nouveau directeur. Suite au départ de Nathalie Falcone du Comité régional, ce dernier a coopté Elisabeth Baume-Schneider pour la remplacer à partir d’avril 2017.

Afin de les sensibiliser aux futures échéances politiques, des délégations du Comité régional et de la RTS ont poursuivi leurs rencontres avec les gouvernements cantonaux romands. Cette année, Berne, Genève et Fribourg étaient à l’agenda.

Organisation

Des départs au sein du secrétariat général ont permis de réorganiser la répartition des activités. Le Comité régional a accepté l’engagement d’un mi-temps supplémentaire en remplacement d’un bénévole qui a souhaité réduire ses activités. La RTSR compte désormais 4,1 équivalents plein temps. L’enveloppe budgétaire reste inchangée.

Quelques chiffres

A la fin de l’année, plus de cent activités auront été proposées aux membres des SRT. Les SRT comptaient 3766 membres à fin 2016, chiffre passé à 3261 à fin 2017, les deux plus grandes SRT ayant fait de l’ordre dans leurs fichiers.

Perspectives 2018

Les projections publiques ayant remporté un grand succès en 2017, le concept sera repris en 2018. La RTSR va donc organiser dans chaque canton romand la projection d’une production ou coproduction RTS récente, accompagnée d’une présentation de la politique culturelle de la RTS ou du système mis en place par le Pacte de l’audiovisuel.

Les SRT seront sollicitées pour animer des stands lors de manifestations régionales ou lors du marché du samedi pour donner des informations sur l’audiovisuel public et sur le rôle institutionnel de la RTSR et des SRT.

Au deuxième semestre, la RTSR lancera son projet de nouvelle identité. La réalisation pourra ainsi être lancée début 2019.

RSIRTRRTSSRFSWI