SRG SSR

Conseil du public Corsi

Les observations du Conseil du public

Le retour de la satire à la télévision

Après une longue période, la RSI a réintégré la satire dans ses programmes avec «Malatempora», une première tentative de faire rire le public sur les choses du quotidien. Malheureusement, il a manqué à «Malatempora» l'audace suffisante pour s'attaquer également à des thèmes plus dérangeants. Le Conseil du public encourage la RSI à continuer dans cette voie pour faire renaître une culture de la satire.

Sport: nouvelle génération et formats innovants

La RSI dispose d'une longue expérience et de solides compétences dans le domaine du sport. Le passage de flambeau à la génération suivante est en cours, révélant de jeunes talents. L'utilisation des nouvelles technologies est intéressante et constitue un bon complément à l'offre de la RSI. Par exemple, la production web-only «Face Off» propose des interviews avec de grands sportifs et donne à voir la personne au-delà de l'athlète; c'est une bonne manière d'attirer un public plus large.

Tournant numérique: toujours avoir un temps d'avance

Les apps de la RSI permettent au public d'interagir avec le programme et d'approfondir les thèmes. L'app nationale «together», qui favorise l'intégration en proposant de tester ses connaissances sur la vie en Suisse, est bien faite, puisqu'elle parvient à aborder des thèmes complexes de manière ludique. Le Conseil du public encourage la RSI à développer l'offre numérique à destination des enfants et des jeunes, par exemple avec des apps éducatives visant à transmettre un savoir (mathématiques, économie, sciences, culture, etc.) de manière créative et divertissante. Il faudrait en outre absolument que les concepteurs de programmes pensent dès le début à ce que les offres puissent être déclinées en ligne ou sous la forme d'une app.

Enfin, les vidéos d'actualités «Nouvo», spécialement conçues pour les médias sociaux, ont fait l'objet d'une observation au niveau national. Sur un ton original et direct, ces vidéos didactiques visent à offrir au jeune public, en une minute environ, des informations de manière à leur donner envie de réfléchir et d'approfondir le sujet, ce qu'elles réussissent pleinement. Il y a cependant un défi à relever: conserver le format court de ces vidéos tout en évitant une trop grande simplification du propos.

Jeune public: croisée du divertissement et du service public

Le Conseil du public apprécie le fait que la RSI s'efforce de chercher et de produire de nouveaux formats pour la jeune génération, comme «#celapossofare». Outre les émissions de divertissement, il l'encourage cependant à miser sur des programmes à valeur éducative prônant un engagement citoyen, et à trouver un bon équilibre entre contenus éducatifs et divertissants. Il suggère à la RSI de jouer avec les formats qui répondent aux goûts des jeunes, mais en ne faisant aucun compromis sur la qualité ni sur le choix des contenus.

Le retour du livre sur les écrans

Le Conseil du public salue le retour de la littérature avec l'émission «Turné soirée»: originale et rafraîchissante, elle séduit un public qui va bien au-delà des passionnés de lecture. C'est un excellent exemple d'émission parvenant à remplir le mandat de présentation de la culture de manière agréable et captivante. On sent bien la créativité et l'envie d'innover, et le résultat est tout à fait convaincant. Le Conseil du public se permet une suggestion: le caractère théâtral de l'animation pourrait être un peu atténué afin de laisser plus de place aux œuvres et aux entretiens sur les livres.

Information en soirée: actualités et approfondissement

Le Conseil du public avait déjà recommandé à la RSI de réinstaurer un créneau dédié à l'information en fin de soirée; il avait alors déclaré souhaiter le recours à des formes narratives originales qui constitueraient une valeur ajoutée par rapport aux bulletins d'information diffusés dans la journée. Le créneau du soir pourrait aussi être utilisé par les journalistes en cas d'événements revêtant une importance particulière. Le concept d'«InfoNotte» devrait donc être repensé: le Conseil aimerait un traitement plus approfondi de l'information afin de laisser plus de place à la mise en contexte. «InfoNotte» devrait être un véritable vecteur du service public, avec des ressources adaptées pour fournir des informations approfondies.

Autres observations du programme

«Tutorial», émission radio qui, du lundi au vendredi, aborde une question sous différents angles, a reçu un bon accueil. Le Conseil du public a salué la qualité de «Voci dipinte» sur Rete Due, émission de cinquante minutes environ portant sur le monde de l'art. L'émission tv «Storie», sur RSI LA 1, a également fait bonne impression; dédiée en particulier aux films d'auteur et aux documentaires pointus, elle constitue une précieuse contribution au mandat de service public, invite au débat et permet au public de se cultiver.

RSIRTRRTSSRFSWI