SRG SSR

RSI Radiotelevisione svizzera

Gestion qualité et contrôle interne

Assurance qualité: méthode, enseignements, mesures

La qualité du programme est l'objectif numéro 1. Différents outils et mesures permettent à la RSI d'évaluer si les objectifs ont été atteints. Ils accompagnent toute offre de programme, de l'idée initiale à la diffusion, en passant par la mise en œuvre et les adaptations éventuelles. Ce processus exigeant est optimisé en continu. Le système de suivi des programmes est un pilier de l'assurance qualité. Il vérifie que les contenus sélectionnés s'inscrivent bien dans le mandat de la SSR et observent les prescriptions de la Concession, tout en s'assurant que l'offre reçoit un bon accueil de la part du public. Huit émissions ont été passées au crible en 2017, comme l'année précédente. Le fond et la forme ont dans l'ensemble convaincu. Composé de professionnels internes et externe, le groupe d'experts a cependant émis certaines critiques. Les responsables de programme ont fait les adaptations nécessaires, qui ont pu être mises en œuvre dès l'automne 2017. Quelques exemples:

Télévision  

  • «Tempi moderni» sur RSI LA 1: ce magazine économique a augmenté le nombre d'opinions et de points de vue différents représentés afin d'offrir un portrait plus complet encore du monde économique. La rubrique «#selfiedomanda» a elle aussi été remaniée.
  • «Paganini» sur RSI LA 1: cette émission dédiée à la musique classique a redéfini son mode d'animation. Elle a pour principale mission d'accompagner les téléspectateurs dans leur écoute et d'enrichir leurs connaissances musicales et leur compréhension de la musique. Les animations à l'extérieur du studio se sont montrées convaincantes. Le choix des lieux et des sujets est encore plus réfléchi qu'auparavant et mieux harmonisé.
  • «#celapossofare» sur RSI LA 2: cette émission show destinée au jeune public a renforcé son identité. Tous les sujets qu'elle traite correspondent désormais à l'expression qui lui donne son titre («Je peux le faire» en italien); l'émission offre ainsi des défis sous toutes les formes, dans ses interviews, en contact avec les invités et dans des sketches. La stratégie sur les médias sociaux et Internet a été remaniée globalement. La communication est plus efficace et les échanges avec le public se sont intensifiés.
  • «Studio Champions League» sur RSI LA 2: la couverture des matches de Champions League a apporté de nouveaux éléments dans la deuxième moitié de l'émission, ce qui la rend plus variée et plus intéressante. Ses responsables cherchent actuellement à savoir si le public pourrait à l'avenir être impliqué via les médias sociaux. 

Radio

  • «Radiogiornale», 18 h 30 sur Rete Uno: l'édition du soir du bulletin d'information radio a été remaniée dans sa forme. Elle présente désormais des formats plus variés et ses sujets misent plus qu'auparavant sur le storytelling, la langue, la synchronisation et l'utilisation de sons originaux.
  • «Finestra aperta», 17 h 00 sur Rete Due: la structure du rendez-vous quotidien avec l'information culturelle a été revue. L'émission a reçu des instructions plus précises pour les passages musicaux et les transitions. Le fait que l'animateur change chaque semaine n'empêche pas l'émission d'être homogène.
  • «Voci dipinte» sur Rete Due: la structure de ce magazine traitant des arts visuels a été épurée; quelques rubriques ont disparu, laissant plus de place aux discussions. L'émission a en outre gagné en cohérence sur le plan musical.
  • «Tutorial» sur Rete Uno: ce divertissement de deux heures diffusé en direct le matin a également optimisé sa structure, ce qui le rend plus homogène. L'offre du vendredi s'appuie plus encore sur celles du reste de la semaine.

Formation de base et formation continue

La formation a été marquée par trois grands thèmes en 2017: le nouveau cycle Accademia, les formations dans le domaine des médias sociaux et du numérique et enfin le mapping des compétences, qui permet d'observer l'évolution des métiers. Une nouvelle session de la formation Accademia, d'une durée de deux ans, a commencé début 2017. Pendant le premier semestre, les futurs journalistes vidéo, animateurs, vidéastes et opérateurs multimédias ont suivi une formation transversale. Le deuxième semestre a été consacré à une formation pratique «on the job». Cela a permis aux personnes qui la suivent d'atteindre très rapidement un très bon niveau professionnel, qui pourra ensuite être développé en 2018. Les cours orientés sur les aspects techniques et éditoriaux dans le domaine du numérique et des médias sociaux permettent d'accompagner le tournant numérique qui touche tous les métiers et l'entreprise dans son ensemble. La RSI a mis en place des profils de compétences, dans un premier temps pour les cadres. L'objectif est de disposer d'un outil efficace afin de pouvoir définir plus précisément l'offre de formation continue. En 2018, le mapping des compétences sera étendu à l'ensemble du personnel.

En 2017, la RSI a proposé des cours internes de différentes durées. Cela représente environ trois jours de formation par personne. Près de 200 personnes ont en outre suivi des cours externes.

RSIRTRRTSSRFSWI